Les succès, à multiplier

Le ferroviaire local est aussi une affaire de succès, généralement grâce aux nombreux OFP dont nous parlons à cette page. Rien de tel que d’analyser les meilleurs exemples de bonnes pratiques en matière de capillaires ferroviaires et de trafic local.


Une entreprise suisse qui croit au train

16/03/2018 – Aujourd’hui, environ 350 wagons circulent en moyenne chaque nuit sur le réseau CFF et des Chemins de fer rhétiques, soit entre les 12 Centres Rail exploités par le groupe Planzer, qui fait du train depuis très longtemps.  [lire davantage]

 


Céréales : objectif 150.000 tonnes à La Crèche (79)

08/01/2016 – Un GIE créé en 1985 monte en puissance et vient de fêter les trente ans d’un site céréalier. L’objectif 2016 serait d’atteindre les 150.000 tonnes et 50 à 100 trains annuels. Il démontre comment une ligne capillaire peut servir des intérêts locaux  [lire davantage]

 


Warsteiner Brauerei (DE) : la brasserie allemande qui prend le train

16/10/2015 – Une capillaire de 4,3km qui fonctionne, pour une brasserie qui évacue sa production à raison de trois trains par semaine. C’est en Allemagne, à l’est de Dortmünd, que l’on trouve un exemple de bonne pratique ferroviaire  [lire davantage]


Vosges : une verrerie sauvée par une capillaire ?

29/09/2015 – C’est Vosges Matin qui le rapportait : une verrerie utilisant une capillaire de 29 kilomètres reliant Gironcourt-sur-Vraine à Neufchâteau, n’a pas été délocalisée grâce à la réhabilitation de la ligne avec des fonds des collectivités locales [lire davantage]

 


Les commentaires sont clos.