Les OFP, à encourager

>>> aller directement à la liste des OFP

Un OFP est un Opérateur Fret de Proximité. Il s’agit d’un opérateur disposant de ses moyens propres, matériel et humain, et qui effectue des prestations ferroviaires locales : traction des trains, tri, poussage vers les entrepôts, composition des rames. Les OFP ont aussi vocation à transporter des lots de wagons ou des trains déjà massifiés jusqu’à ou à partir d’un point d’échange avec un opérateur ferroviaire longue distance qui prend le relais. L’OFP se distingue des grandes compagnies ferroviaires historiques par une structure administrative légère et par la flexibilité de son personnel et de son exploitation. Il peut ainsi réagir aux fluctuations de la demande, sans devoir planifier annuellement. Un OFP doit être titulaire de deux autorisations : une licence d’entreprise ferroviaire et un certificat de sécurité. Moyennant quoi l’OFP est autorisé à circuler sur le réseau du gestionnaire national d’infrastructure.

Les OFP ne sont pas spécifiquement des sociétés privées et beaucoup ont pour actionnaires des collectivités locales ou portuaires, désireuses de s’affranchir des lourdeurs des compagnies ferroviaires historiques. Ces sociétés sont très clairement des leviers de développement de l’industrie locale et régionale, d’où leur importance grandissante comme le montre la page des succès.

En dépit de ces développements à venir, les OFP restent fragiles. Leur modèle économique tient, pour la plupart d’entre eux, à la poursuite dans le temps des trafics qu’ils assurent actuellement. Ils cherchent en conséquence des voies de diversification pour réduire cette dépendance. Cela peut être l’entretien des voies comme en Allemagne où une seule société de taille réduite (9 personnes) prend en charge 200 km. Cela peut être aussi un travail en réseau avec d’autres OFP permettant, ainsi, d’assurer une chaîne logistique complète. Parmi les autres activités possibles déjà mises en œuvre par des opérateurs figurent la maintenance d’engins moteurs, l’entretien de voies portuaires ou départementales et la prise en charge de manœuvres pour le compte d’opérateurs privés.

En 2014, il y avait neuf OFP en France, dont sept territoriaux : CFR Morvan, TPCF Régiorail, RDT 13, Bourgogne Fret Service, Ferovergne, Agenia (Tarn), Broceliande Fret entreprises et deux portuaires : OFP Atlantique (Saint-Nazaire, la Rochelle) et Normandie Rail Services (le Havre). Des grandes entreprises du fret ferroviaire sont aussi actives en tant qu’OFP dans certains endroits (comme OSR à Strasbourg).

Mais qui sont donc ces sociétés ferroviaires locales en Europe ?

OFP Atlantique (France)

Westfälische Landes-Eisenbahn GmbH (WLE) (Allemagne)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont clos.